Musique en Mouvement 

Samedi 20 Octobre I 20h30 I Théâtre-Maison d'Elsa

 

Pour cette 28ème édition du Festival, Loris Binot offre une carte blanche à l'accordéoniste Emilie Skrijelj qui monte son premier quartet, Entre l'arbre et l'écorce, et invite le pianiste Roberto Negro à partager cette soirée.

 

------

Entre l'arbre et l'écorce / Quartet

     Loris Binot : piano préparé, claviers

     Michel Deltruc : batterie, percussions

     Louis-Michel Marion : contrebasse

     Emilie Skrijelj : accordéon électronique, composition

 

Entre l'arbre et l'écorce est un quartet issu du collectif Azeotropes, réuni autour des compositions d'Emilie Skrijelj. Leur musique libre fait résonner des espaces allant de la musique traditionnelle au mathrock, du piano préparé au clavier saturé, de l'écriture à l'improvisation, de paysage abstrait à polyrythmie...

Pour ce projet, Emilie Skrijelj s'entoure de musiciens complices qui ont l'art de s'engager dans les musiques de traverse.

 

-----

Kings and bastards / Solo double face

     Roberto Negro : piano, compositions

     Alessandro Vuillermin : mise en lumières, scénographie

     Mathieu Pion : sonorisation

     Une production : Merci pour le Poisson

 

Au centre est le piano. Du langage comme de la scène. Au strict milieu entre le jardin et la cour, de parfait profil. L’instrument passe d’un état pur et immaculé à une condition de corrompu et déluré. Plus concrètement, la pièce Kings & Bastards est construite en deux temps distincts, un moment de piano préparé baigné d’électronique suivi d’une partie où le piano redevient « naturel ». Les deux pôles se passant le relai au point de bascule, quand les objets s’envolent et le piano se révèle. Deux entités en deux mouvements. Et le flou dans tout cela : les rois et les bâtards, les rois sont des bâtards, les bâtards deviennent rois… Toutes les combinaisons sont possibles.