Qui va changer l'ampoule?  I Mise en scène Hervé Lang  

Avec le soutien de la conférence des financeurs de la Prévention perte d'autonomie

A la Compagnie du Jarnisy, nous avons conscience du vieillissement de la population en France et particulièrement sur le territoire de Briey-Homécourt-Jarny.

Plus loin que de s'adresser au public vieillissant, nous voulons les faire parler et parler d'eux, de marquer un témoignage, une présence : ils sont la source de ce projet.

Faire un état des vies et des rêves des gens d'ici, la Compagnie du Jarnisy l'a déjà fait sur d'autres projets, dont celui autour de la vie des agricultrices (le groupe FACEA) ou des Restos du Coeur (Les Admirables).

Le principe entre dans la logique du théâtre documentaire : construire un spectacle autour, non pas d'un texte, mais de témoignages de vies.

Pour ce projet-ci, la Compagnie du Jarnisy s'attardera sur un passage de la vie plutôt méconnu, inconnu, ignoré : cette fissure dans l'âge où la perte d'autonomie commence, la brisure, parfois discrète, entre l'âge adulte et la vieillesse.

C'est un détail qui a changé la vie, un infime détail qui a emmené sur un autre chemin.

Comme toutes les fissures, il n'y a pas de date, de tempo clair, ça peut tenir très longtemps. Mais quel était ce jour où un vieux s'est rendu compte qu'il l'était devenu un peu ?

Comme la fin de l'adolescence commence avec la première voiture, la première perte d'autonomie c'est souvent la fin de la conduite automobile. C'est une fin de la liberté, une fin de l'indépendance.

Souvent, on finit par donner notre voiture à notre petit enfant qui vient de passer le permis, comme deux rites de passages trans-générationnels.

Mais il n'y a pas que cet exemple, les autres idées, les autres points d'orgue, nous ne les aurons qu'après avoir rencontré, fait parler, échangé avec des groupes et des individus étant passés par là, ayant déjà traversé ces étapes.

 

L'idée, parce que nous sommes une compagnie de théâtre, est de ramener l'émotion des humains au premier plan, de parler des sentiments traversés face à ces passages de la vie, de l'intime, du quotidien atenant et des rêves naissants encore.

Vie, dignité, bonheur : bien vieillir ça se fait ? Et du coup, si je ne peux plus monter sur la chaise, qui va changer l'ampoule ?

 

Distribution en cours