La saison 2016/2017 au Théâtre-Maison d'Elsa

Prochaines dates au Théâtre et sur le territoire du Jarnisy :

Du 4 au 7 avril | 20h00 | sur le territoire du Jarnisy
Mardi 4 avril | Chez l'habitant, Jarny
Mercredi 5 avril | Chez l'habitant, Olley
Jeudi 6 avril | Chez l'habitant, Affléville
Vendredi 7 avril | Chez l'habitant, Jarny

Pour connaître les adresses exactes, veuillez contacter la Cie du Jarnisy

La Conférence de Cintegabelle
Cie Echo
Théâtre
Une conférencière, veuve depuis deux mois, rend hommage à l'art de la conversation, tombé en désuétude et gravement menacé, selon elle. Elle analyse les intérêts de la conversation, les conditions favorables à son éclosion : être à plusieurs, le confort du derrière, la clarté, la politesse... et enfin elle conclut par quelques exemples choisis parmi les plus usuels : la conversation amoureuse, politique, littéraire.
"La conversation est un feu qui peut se répandre et incendier le monde entier."
"La conversation est un art de funambule."
"La conversation est une herbe qui pousse entre les pavés pour les disjoindre."

 

 

Samedi 8 avril | 20h30 | Théâtre-Maison d'Elsa

Plume de nuit
Cie HorizonVertical
Danse

Trois danseuses et un musicien nous entraînent dans un monde où les créatures féminines apparues à travers l'Histoire rencontrent les femmes d'aujourd'hui. Chorégraphiée par Léa Thomen et Linda Pilar Brodhag, la nouvelle production franco-allemande de la Compagnie HorizonVertical rend hommage aux divinités féminines.

 

 

Vendredi 14 avril | 20h30 | Salle polyvalente, Jeandelize (58 rue de Verdun, 54800 Jeandelize)
Bal populaire
Le Bal de la Minette par Azéotropes


En 2017, dans la seconde année de sa résidence au Théâtre-Maison d’Elsa de Jarny, le collectif Azéotropes travaille autour d’un symbole emblématique et joyeux de la mémoire ouvrière : le bal populaire. Cet orchestre des temps modernes vous en proposera une version décapante et dansante, comme un moment de liesse et d’ivresse partagée !
Basé sur l’esprit du bal populaire (musette), c’est à dire sur une organisation typique selon des séries qui incluaient: 2 valses, un tango, une polka, une java, un fox-trot, une rumba, les grands standards de la danse côtoient les grands standards du rock. Des reprises, oui, mais mitonnées à la sauce Azéotropes !



Plus d'informations concernant la programmation dans la plaquette de saison

 

 


Edito

La question de l’intime et de la place du citoyen occupe la compagnie depuis longtemps. Celle de l’identité féminine est prépondérante dans nos créations depuis 2011.
Le triptyque DoltoDalidaDuras (2011-2014), Barbe bleue de Sylvie Nève (2016), Les serpents de Marie NDiaye (2017) en témoignent.
"La femme était la disponibilité, elle I'a été pendant des millénaires : le prolétariat en somme, le premier prolétariat de l’humanité." Marguerite Duras
Alors pour cette saison 2016-2017, au regard de notre travail, au regard d’une actualité terrifiante et au regard de cette moitié de l’humanité encore (le sera-t-elle toujours ?) sous représentée dans les arts, nous avons souhaité donner la part belle à des créations et événements portés par des femmes.
Oh les beaux jours (Cie Roland Furieux), la Conférence de Cintegabelle (Cie écho), Strange Ladies, Plume de Nuit (Cie Horizontalvertical) et la journée d’ouverture du collectif HF Grand Est sont autant de temps forts qui éclairent des voix féminines.
Pour autant, nous désirons vous faire découvrir d’autres regards qui interrogent d’autres combats.
Les Rencontres sont l'aboutissement de notre questionnement sur le travail et l’identité. Nous y accueillons la création Une semaine de péché (Cie l’escalier), Contrôle (Cie Les Patries Imaginaires), et initions à cette occasion un nouveau partenariat engagé avec la Cie Histoire(s) Vraie(s) pour sa création Tu tapelera Souris.
Les collaborations que nous avons initiées depuis l’ouverture du Théâtre-Maison d’Elsa avec le Théâtre Ici&Là de Mancieulles et le Centre Pablo Picasso d'Homécourt se pérennisent (accueils décentralisés de spectacles, coréalisation) et se fortifient ; dans un geste commun, un calendrier harmonisé aux trois lieux a été mis en place. (p 27).
Et toujours des partenariats qui nous sont chers avec POEMA et Musique en mouvement, deux événements sur notre territoire riches en découvertes humaines et artistiques. Un nouveau partenariat s‘inscrit dans la saison avec le service culturel de la Ville de Jarny : Les malades (Cie Future Noir), première création d’une jeune compagnie.
Pour clôturer joyeusement cette saison, nous vous proposons le 14 juillet une fête inédite de fin résidence du collectif AZeotroPeS qui, pour cette deuxième année, mène un travail de recherche et de création autour du bal populaire.
Dans l’impatience de vous rencontrer, nous vous souhaitons une belle saison 2016-2017 !
L'équipe de la Cie du Jarnisy

télécharger le PDF